Rêve de noël.

J’ai rêvé cette nuit qu’il était à table avec nous. Il n’avait pas changé. Il avait juste récupéré ses dents de lait, mais ça c’est juste parce que dans les rêves, faut toujours un détail louche, sinon c’est pas drôle.


Il était à table avec nous et il était assis à côté du cousin Hub’, comme toujours. On papotait comme si tout était normal et je me disais qu’il était quand même beau, mon petit frère. Même avec ses dents de lait retrouvées à 22 piges.


Un moment il s’est levé pour aller fumer une clope, et je lui ai balancé une phrase qui tapait encore fort dans ma poitrine au réveil : « C’est quand même bien qu’ils te laissent sortir au moins pour les fêtes… ».
Je sais pas trop qui c’était « ils ». Les dieux, les esprits, les gars de la SNCF… qui sait. Mais si jamais ils me lisent, c’est vrai qu’un petit RTT serait le bienvenu.


Là, je suis dans le train pour Rouen, j’ai 37 ans et toutes mes dents, et surtout j’ai encore son sourire d’enfant en tête, celui que je regardais paisiblement s’évanouir quand il squattait mon plumard jadis… j’ai tout mon temps mais ça commence à faire long sans lui.


Alors arrêtez tout, les grèves et tout le reste, allumez Noël et faites revenir la petite souris, le monsieur barbu et tous ceux qui nous font oublier un peu les chaises vides.


C’est souvent quand on oublie qu’on est devenu des adultes et qu’on se laisse prendre à rêver que le plus beau revient. Et sur ce coup-là, le plus beau, c’était toi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s