La gloire de mon père

On riait depuis le début de la semaine en regardant Pagnol, le chien de ma soeur, guetter les papillons et bondir à chacune de leur arrivée. Puis on s’est rendu compte que mon père faisait la même chose avec les avions.

Il a la tête dans les étoiles. Il l’a toujours eue. Il n’entend pas toujours ce qui se dit autour de lui, on le sait ailleurs. On sent une absence dans ses yeux, de celle qu’un enfant ne comprend pas toujours et dont un adulte se délecte. C’est le regard du poète qui n’a pas la même définition du présent. Il est bien là, avec nous, mais son horizon est autre part. Un peu plus loin, dans des pensées éphémères, ou juste au-dessus, quand un avion redessine l’azur.

Il faut le connaître, mon père. Il faut avoir plongé dans ses yeux bleus au moins une fois pour savoir qu’il était fait pour tourner la nuque vers le ciel. Fils d’aviateur et fan inconditionnel de Blake et Mortimer, il se sent pousser des ailes entre le fromage et le dessert, au milieu d’un sentier perdu ou par la fenêtre de son appartement normand quand un engin voltige. Il ne lâche pas sa pipe mais oublie tout le reste quand le grand bleu de là-haut lui fait un signe. Lui qui n’est pas franchement hyperactif, il bondit de sa chaise comme Pagnol s’échappe de sa niche, et dieu seul sait ce qu’il voit vraiment au milieu des nuages… Un bombardier, un canadair, une toile à peindre ou un rêve qui n’aura pas bougé depuis son Agadir natale…

Mercredi dernier, c’était la nuit des étoiles filantes, on s’est tous allongé sur l’herbe. C’était notre grand soir à nous, cette révolution du ciel qui nous faisait espérer le meilleur. Cette fois-là on avait les regards parallèles au sien, je crois que ça l’a rendu heureux. On a pu saisir quelques étincelles, et surtout celles dans ses yeux.

Quand on est tous partis se coucher, il est resté encore un peu, blotti sous son tapis d’étoiles préféré, au cœur de sa Provence chérie. Et je crois qu’elle était là, la Gloire de mon père.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s